connaitre-feux-voiture-manette

Bien reconnaître les différents feux d’une voiture et leur fonction

Non seulement les phares nous éclairent, mais ils permettent aussi aux autres de savoir où nous nous situons. Mais allumer ses feux en voiture ne se résume pas à tourner le bouton  de l’éclairage : il existe un type d’éclairage pour chaque situation. Le conducteur doit savoir interpréter les circonstances, ajuster la vitesse et choisir l’éclairage en fonction du moment.

Dans tous les cas, un éclairage sur la route adéquat et en parfait état est essentiel, car les feux de la voiture sont déterminants en cas d’urgence, d’immobilisation sur des routes mal éclairées, de conduite sur des routes sinueuses ou dans un tunnel.

Il est donc crucial d’avoir un éclairage correct à tout moment, de vérifier tous les éléments d’éclairage du véhicule (sans oublier les feux arrière, les feux de freinage, les feux de recul et les antibrouillards) et de contrôler le réglage des phares (surtout si la voiture est chargée, car il est plus possible d’éblouir). Et si quelqu’un vous éblouit soudainement, ralentissez progressivement jusqu’à ce que vous vous arrêtiez même si nécessaire.

L’éclairage de votre voiture comprend ces six types de feux, qui servent à la fois à voir et à être vu. Nous allons maintenant vous expliquer quand utiliser chacun d’entre eux :

Les différents types de feux de voiture

Faisceau de croisement (court)

logo-feux-croisement

Ils sont utilisés la nuit, toujours, sur toutes les voies et le jour, sur toutes les voies avec du brouillard, de fortes pluies, de la neige ou des nuages de poussière ou de fumée. Bien sûr, à tout moment dans les tunnels, des voies réversibles et supplémentaires et la possibilité de rouler en sens inverse.

Il n’est pas obligatoire, mais conseillé, de conduire avec les feux de croisement allumés pendant la journée car les véhicules sont mieux distingués. Soit dit en passant, les feux diurnes installés sur certains véhicules ne remplacent pas l’éclairage à courte portée.

Feux de route (long)

logo-feux-route-voiture

Ils ne sont utilisés que la nuit, sur des routes mal éclairées. La norme indique que lorsqu’une plaque d’immatriculation n’est pas relevée à 10 mètres ou qu’un véhicule est sombre à 50 mètres, il roule à plus de 40 km/h.

Vous devez passer en feux de croisement si vous éblouissez les piétons et les autres conducteurs de face ou dans les rétroviseurs. Ils ne doivent pas être utilisés dans les villes. Sur les autoroutes et les routes, ils doivent également être remplacée par les feux de croisement chaque fois qu’un autre véhicule arrive par l’avant.

Feux de brouillard avant

feux-de-brouillard-avant-logo

Dans certaines circonstances, l’éclairage principal (feux de croisement et feux de route) est insuffisant et d’autres feux doivent être « ajoutés ». Les feux antibrouillard sont des renforts légers lorsque la visibilité est réduite par une forte pluie, de la neige ou un épais brouillard ou encore de denses nuages de fumée ou de poussière.

C’est une lumière puissante, basse et large, utile pour suivre les lignes du bord de la route. Ils peuvent être utilisé seul ou en combinaison avec des lumières à courte et longue portée. Il ne faut pas l’allumer dès qu’il pleut un peu car cela peut être gênant. Il n’est pas obligatoire et tous les véhicules n’en sont pas équipés, bien qu’il soit utile sur les routes étroites avec des virages successifs marqués, en raison de sa plus grande portée latérale.

Feux de recul – Marche arrière

logo-feux-de-recul

Il s’agit d’un ou deux feux blancs qui s’allument automatiquement lorsque la marche arrière est enclenchée.

Leur fonction est d’avertir les conducteurs et les piétons que la voiture fait marche arrière. Il éclaire également l’arrière du véhicule lors des manœuvres, ce qui est très utile la nuit ou lors du stationnement dans les parkings souterrains.

Feux de position

feux-de-position-voiture-logo

Ces feux accompagnent toujours les feux de croisement, les feux de route et les antibrouillards et indiquent la position et la largeur du véhicule.

Si vous immobilisez votre véhicule sur la route ou sur le bord de la route, vous devez allumer les feux de position pour les rendre visibles. Cependant, ne conduisez jamais avec des feux de position uniquement.

Feux de brouillard arrière

feux-brouillard-arriere-logo

Il s’agit d’un ou deux feux rouges, plus intenses que les feux de position, situés derrière pour éviter la distance. Leur utilisation est obligatoire pour tous les véhicules (sauf les motocyclettes). Pour signaler leur emplacement en cas de brouillard intense, de pluie ou de neige abondante, ou de nuages de fumée ou de poussière.

Il ne doit être allumé que dans des conditions particulièrement défavorables de brouillard dense, de pluie ou de fortes chutes de neige, car il est mal utilisé, gênant et éblouit les conducteurs qui se trouvent derrière lui.

Commenter cet article

Votre adresse mail ne sera pas publiée..


*