honda-nsx

Voitures SPORTIVES – TOP 6 des ICÔNES SPORTIVES JAPONAISES

Quelle est la meilleure sportive jamais construite ? Voici notre top 6

Les voitures sportives se divisent en trois groupes : muscle cars, sportive européens et sportives Japonaise. Au Japon ils ont toujours construit des autos sportives dures, concrètes. Peut-être pas très belles (pour nous occidentaux), mais fascinantes, sexy et sans doute exotiques. Auto comme Honda Integra, le Toyota Sprinter Trueno, Lexus LFA et Mitsubishi 3000 GT. Auto de la mécanique frelatée, de la conception à point des chartreux et en tant que l’esthétique irréfutablement japp.
Certaines ont été des bonnes autos, autres sont devenues de véritables icônes. Voici notre liste des meilleures autos sportives japonaises encore en circulation.

6 – MITSUBISHI LANCER EVOLUTION

Seulement « Evo » ou « Mitsu », pour les amis : la Lancer est une véritable reine du Rallye, ainsi qu’une auto culte. Traction intégrale, motrice 2,0 je trouble et bien 10 générations sur les épaules, avec tant d’éditions spéciales à suivi (nous rappelons de glorieuse Tommi Mäkinen). L’Evo n’est pas seulement une arme en mesure d’attaquer de n’importe quel type route dans quelconque saison. Mais c’est aussi une voiture amusante, absorbant et en mesure d’émouvoir comme peu d’autre sportive.

mitsubishi-lancer-evolution

5 – SUBARU IMPREZA

Ennemie juré de l’Evo, l’Impreza jouit de la même renommée de reine de rallye. Mais sa coloration bleue avec et le son de ses quatre cylindres la rendent vraiment unique. Il ne sera pas précis et tranchant comme la Mitsubishi, mais il a un caractère bien défini et offre des bons moments inoubliables. Nous espérons la regarder encore longtemps.

4 – TOYOTA SUPRA

Il est rare d’apercevoir des Toyota Supra, on n’en voit presque pas, très peu d’exemplaire ont été importés sur le continent. Cependant, cette auto est un véritable mythe parmi la sportive japonais, mythe alimenté du jeu vidéo Gran Turismo et des films culte comme Fast & Furious. Propulsion arrière, moteur V6 3,0 et deux turbines grosses : voilà l’ordonnance gagnante. La puissance de la motrice limitée à des « soleils » 276 CV (comme toutes les japonaises de l’époque), mais vue la facilité avec laquelle il s’élaborait, presque tous en sortaient quelque centaine en plus.)

toyota-supra

3 – HONDA S2000

Peu d’autos se maintiennent belles ainsi à le long à de comme Honda S2000. Le petit bateau Honda est discrètement rare. Même ici l’ordonnance est simple : propulsion arrière, poids léger et un hautain échange manuel ; mais au lieu de deux turbines nous trouvons un 2.000cc V -v-tec aspiré en tant que 240 CV capable de 9.000 tours. Elle n’est pas une auto très simple à guider (Le passage de vitesse demande de l’attention). Mais l’allonge de mouvement et le barycentre rendent la conduite extrêmement satisfaisante.

honda-s2000

2 – NISSAN SKYLINE R 34

La Nissan Skyline R34 à la fin des années 90 était à l’avant-garde de l’époque : moteur six cylindres en ligne de 2.6 litres biturbo de 340 CV, traction intégrale avec des roues postérieures et range de contrôle électronique de la traction avancé (Advanced Total Traction Engineering System forAll : Electronic Torque Split). En effet, elle a vaincu tous ses adversaires dans les compétitions de Turismo japonais. Enfin, comme la Supra, elle est devenue célèbre même hors du Japon. Merci aux jeux vidéo et au cinéma. Malheureusement ce monstre de mécanique n’existe seulement avec le volant à droite.

nissan-skyline-r-34

1- HONDA NSX

Ça ne pouvait être qu’elle, Honda NSX, La meilleure auto sportive japonaise encore aujourd’hui. Moteur V6 aspiré 3.2 litres central, propulsion arrière, cadre en aluminium et suspensions de course. Non seulement, Ayrton Senna a contribué au design vise du cadre et de l’organisation. Ainsi, ce modèle était destiné au pilote aguerris. Les entrées de virage étaient extrêmement difficiles à appréhender pour les conducteurs. Enfin, tout cela a créé la hype autour de la supercar de la maison Honda, en la transformant dans une véritable légende.

Commenter cet article

Votre adresse mail ne sera pas publiée..


*