reparations-carrosserie-peinture-arnaquer-comment

Réparations, carrosserie et peinture : comment ne pas se faire arnaquer ?

Un professionnel, quel que soit son domaine de prédilection, se fait toujours une bonne ou une mauvaise réputation par le bouche-à-oreille. C’est notamment le cas des médecins, dentistes ou encore couturiers, dont les services sont les plus sollicités. Mais qu’en est-il des carrossiers ? Même si vous n’en avez pas besoin régulièrement, il faut connaître le bon pour obtenir un travail de qualité sans dépenser de sommes folles. Le but est d’éviter de vous faire arnaquer et de payer plus qu’il ne faut la réparation de votre carrosserie ou sa nouvelle peinture. Apprenez comment choisir votre professionnel pour ne pas vous faire arnaquer !

Les critères de choix d’un bon carrossier

C’est vrai que vous n’allez pas souvent faire réparer les portières ou les ailes de votre voiture malmenées par les embouteillages et les fautes d’inattention des autres automobilistes. Cependant, au fur et à mesure que les dégâts s’accumulent, la facture peut devenir salée. C’est la raison pour laquelle il faut dénicher le meilleur carrossier de sa région, dont les prestations ne risquent pas de vous ruiner. Rien de tel pour cela que de le chercher sur les plateformes automobiles spécialisées comme lecarrossier.fr, qui répertorie les carrossiers indépendants et certifiés de la région. Ceux-ci répondent à une charte de qualité exigeante et proposent des prix totalement transparents.

Deux cas de figure se présentent pourtant quand il s’agit de la réparation de carrosserie ou de la rénovation de la peinture de votre véhicule. Il se peut que ces deux prestations soient déjà prises en charge par votre compagnie d’assurance. Si tel est le cas, il vous suffit de vous adresser à une enseigne agréée par la compagnie. Le montant de l’indemnisation dépendra du résultat de l’expertise.

media-reparations-carrosserie-peinture-arnaquer-comment

Si les réparations sont toutefois à votre charge, dans ce cas, vous devrez :

  • Trouver un carrossier fiable et expérimenté qui dispose d’une solide réputation sans faille. Prenez immédiatement rendez-vous avec lui et regardez si les clients sont des habitués. Assurez-vous du bon fonctionnement de ses équipements et de la propreté de l’endroit. Une cabine de peinture sale et couverture de poussière n’augure en effet rien de bon. Si vous souhaitez une totale remise à neuf de la peinture de votre carrosserie, un tel endroit est déconseillé.
  • Si vous ne possédez pas de connaissances techniques en la matière, il ne faut pas hésiter à se faire accompagner par un ami connaisseur pour pouvoir discuter de la réparation de la carrosserie de votre voiture. Sa présence pourra freiner l’envie de certains carrossiers malhonnêtes à vouloir vous arnaquer. Quoi qu’il en soit, soyez ferme et intransigeant dans votre demande et n’essayez pas d’employer un vocabulaire technique qui vous dépasse. Votre interlocuteur le remarquerait.
  • Préférez aussi un artisan carrossier indépendant plutôt qu’un concessionnaire. Ce dernier est seulement indiqué quand le risque est pris en charge par une société d’assurance.

La qualité des prestations

Choisissez aussi votre carrossier selon le niveau de la qualité de prestation offerte. La différence de teinte entre celle souhaitée et celle réalisée constitue en effet le problème le plus fréquent dans cette prestation. C’est notamment le cas quand vous souhaitez repeindre votre portière de la couleur d’origine de votre voiture et que le carrossier ne l’a pas réussie. La différence peut provenir de la qualité de peinture utilisée, tant en termes de résistance aux UV qu’en tenue dans le temps. Elle peut aussi venir de la différence d’épaisseur des couches de peinture ou de la méthode utilisée pour les réaliser.

Le manque de brillance 2 ou 3 jours après la réalisation de la prestation peut quant à lui venir d’un défaut dans la méthode d’application ou d’un problème de séchage. Si cela apparaît, n’hésitez pas à ramener votre voiture chez le carrossier pour qu’il fasse le nécessaire. Un simple coup de polish peut effectivement suffire pour corriger le problème. Il se peut aussi que d’autres moyens que la cabine de séchage soient nécessaires pour sécher complètement la peinture. Assurez-vous également du parfait alignement des différentes pièces de carrosserie de votre voiture, comme le coffre, les ailes, les portières, etc.

Si le carrossier s’entête à ne pas rectifier la prestation lorsque le résultat n’est pas satisfaisant, n’hésitez pas à le menacer de mettre au courant votre police d’assurance. Cette dernière lui transmet effectivement près des 80 % des prestations à réaliser, une mauvaise réputation pouvant impacter négativement son chiffre d’affaires.

La main-d’œuvre chez votre carrossier

Chez les concessionnaires, les tarifs horaires sont imposés par les constructeurs, ce qui ne vous permet pas d’en discuter. Il en est pourtant tout autre chez les artisans carrossiers, les prix pouvant être négociés à condition que vous ayez déjà une certaine idée sur ce point.

Ainsi, la main-d’œuvre d’un carrossier (taux horaire X temps de réparation) constitue près de la moitié, soit 43 % du montant de la facture. En région parisienne, celle-ci est relativement élevée, car la plupart du temps elle est fixée à plus de 85 euros TTC. Dans tout l’Hexagone, elle oscille entre 60 et 90 euros TTC.

Chez les carrossiers peintres indépendants, cette main-d’œuvre s’élève entre 80 et 90 euros TTC. S’y ajoute le coût des ingrédients, pouvant être de 45 à 55 euros TTC de plus par heure. Ils sont cependant plus abordables si on les compare à ceux des concessionnaires, la main-d’œuvre s’élevant entre 110 et 140 euros TTC et les ingrédients entre 55 et 70 euros TTC.

Une facture peut se présenter ainsi :

  • Main-d’œuvre peinture 4 h : 4 x 85 euros TTC
  • Ingrédients peinture 4 h : 4 x 50 euros TTC

Soit, un montant total de peinture de 540 euros, auquel va s’ajouter le coût des prestations de carrosserie, dont le redressage et le changement de pièces au besoin.

Fort de ces connaissances, vous pouvez ainsi discuter et pourquoi pas marchander le coût de la réparation de la carrosserie et de la peinture de votre voiture, pour éviter de payer trop cher.

Réparations, carrosserie et peinture : comment ne pas se faire arnaquer ?
5 (100%) 1 vote

Commenter cet article

Votre adresse mail ne sera pas publiée..


*