wolkswagen visuel

Dieselgate : Vers un accord entre l’Europe et les Etats-Unis

Le cas Dieselgate touche enfin à sa fin

Volkswagen a annoncé aujourd’hui deux accords importants pour la résolution de la soit – disant « affaire Volkswagen » ou « Dieselgate ». Cette affaire avait éclaté il y a déjà un an et avait révélé des modifications illégales dans les systèmes d’échappement des voitures avec un moteur diesel. Cette modification permettait que les voitures diesel du groupe remplissent les essais d’homologation réglementaires. Mais n’agissait pas l’utilisation conventionnelle du véhicule de sorte que les émissions de CO² soient très supérieures à celles autorisées.

Aux Etats-Unis, Volkswagen est arrivé à un accord judiciaire avec le Département de Justice et l’Agence de protection environnementale de l’état de Californie. En effet, pour donner cours à la demande civile présentée par 83.000 touchés. Sont concernés ceux qui ont acheté des modèles dotés de moteurs TDi V6 des marques Volkswagen, Audi et Porsche (Touareg, A6, A7, A8, Q5, Q7 et Cayenne). La résolution arrête pour modifier 63.000 de ces véhicules. Ceux dotés avec la seconde génération du moteur TDi de 3 litres. Et racheter ou éteindre les leasings des 20.000 véhicules équipées des moteurs de première génération de ce même bloc. En outre, la marque devra indemniser à tous les utilisateurs de ses véhicules, les rachetez la voiture ou non.

Volkswagen devra payer 225 millions de dollars pour compenser l’excès de Dioxyde de carbonne émis par ces moteurs. En plus des 25 millions plus que seront investis dans la promotion de l’utilisation de la voiture électrique en Californie. Ces chiffres s’ajoutent à aux 2.700 millions de dollars et aux 2.000 millions. Durant lesquelles la marque devra payer pour ces mêmes concepts après les problèmes des moteurs 2.0 TDi vendus aux Etats-Unis. Dans ce cas, le nombre de véhicules touchés s’approchait au milieu millions.

Un accord avec l’Europe

En outre, Volkswagen est arrivé à un accord avec les autorités allemandes pour entamer la phase de modification de véhicules avec des moteurs diesel aux normes européennes. Jusqu’à présent, Volkswagen avait été mis en contact pour annoncer leur intention de réviser ses modèles.  Et par la suite les adapter à la réglementation sans une perte de puissance ou augmentation du bruit du moteur. Maintenant, ils ont désormais l’approbation de ces modifications par les autorités allemandes. Enfin elle pourra commencer à appeler à ses clients pour procéder à la mise à jour du logiciel pour enlever les problèmes. Les clients pourront choisir l’atelier où ils veulent effectuer la réparation qui sera totalement assumé par le Groupe Volkswagen.

Commenter cet article

Votre adresse mail ne sera pas publiée..


*